Quoi faire à Vic en Bigorre

Quoi faire à Vic-en-Bigorre et dans ses environs ? Quoi visiter en Gascogne ? Quoi faire à Marciac ? Voici ce que vous trouverez sur cette page.

Les Tablées de Vic-en-Bigorre

« Les tablées de Vic » est un grand rassemblement culinaire, musical et festif. Tous les ans, grands chefs, créateurs et artistes culinaires, gourmets et gourmands, se rassemblent sous la halle du marché de Vic en Bigorre, une expérience gastronomique inédite dans la région,

Le festival c’est aussi, la mise en valeur de la culture régionale, la découverte des produits du terroir et des savoir-faire locaux, la découverte de chefs talentueux et créatifs, de véritables artistes qui créent une recette spécialement pour l’occasion.

Le festival fêtera sa 3ème édition cette année et se déroulera du 13 au 15 juillet 2017.

« L’idée est de créer un événement de plus en plus important, de plus en plus prestigieux et pérenne » Clément Menet, maire de Vic-en-Bigorre.

« Il permet de faire la rencontre de personnalités incontestables et de (re) découvrir certains produits d’exception qui marient culture et convivialité. Dans cette ambiance gourmande, on échange autour des recettes, on déambule jusqu’aux tablées sous la halle et à l’extérieur, aux rythmes de la musique. » La Dépêche du Midi, le 15/07/16.

Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, vous trouverez :

  • *des chefs d’ici et d’ailleurs,
  • *les foodtrucks les plus gourmets et gourmands de la région,
  • *des concerts, fanfares et DJ sets,
  • *une installation éphémère, scénographiée spécialement pour mettre en avant le patrimoine architectural de la commune.
  • Animation culinaire
  • Espace enfant

Plus d’informations :

http://www.mairie-vic-bigorre.fr/fr/actualite/116942/les-tablees-vic

http://www.lestableesdevic.com/

Ne manquez pas la troisième édition des Tablées de Vic !

Comment venir

Tél. : 05 62 96 78 16 – Fax : 05 62 96 79 85

Le Réverbère est situé à Vic-en-Bigorre, près de Tarbes,  Pau, Lourdes, Marciac et Madiran

Les chemins de Randonnées

Il existe 80km de parcours balisés soit une vingtaine de randonnées autour de Vic-en-Bigorre et de Montaner. Ils traversent les bourgs et villages et bordent la rivière. Le territoire s’y prête particulièrement bien, de part sa variété de ses paysages, son terroir riche en patrimoine bâtis et naturel, c’est la découverte d’un lieu trois fois millénaire, authentique et pérenne. Il vous surprendra.

Vous pouvez demander à l’office du tourisme de Vic-en-Bigorre et voir sur leur site les différentes fiches.

http://www.tourisme-vic-montaner.com/fr/4-bonnes-raisons-venir/nature/promenades-sentiers/

Château de Montaner – Tour Gaston Phoebus : (8 kms)

Cette imposante tour de briques, nous frappe par sa majesté et sa couleur si particulière… Ancienne forteresse médiévale, c’est un lieu chargé d’histoire. Plongez dans l’univers des chevaliers en visitant son musée.

Avec tout le village, elle est le théâtre grandeur nature des « Médiévales de Montaner », festival qui se déroule tous les ans sur un week-end du mois de juillet.

Pour 2 jours, le château retrouve sa vie d’antan avec une reproduction d’un campement médiéval, des joutes, des joutes équestres, des combats en armure, des spectacles de rues (théâtre de rue, cracheurs de feu, troubadours, jongleurs, saltimbanques…). Marché, artisanat, tout est fait pour nous replonger dans cette époque flamboyante !

C’est un des événements de reconstitution les plus importants et les plus réalistes de cette époque, avec des artistes reconnus dans le monde entier.

Maubourguet : (11kms)

Maubourguet est une petite ville du Moyen âge, fortifiée par les anglais au XIVème siècle. Dévastée plusieurs fois pendant les guerres de religion, son l’église, dédiée à Saint-Martin a été construite au XIème siècle.

Les rencontres de Maubourguet c’est une manifestation très festive du 1 au 20 août 2017. Le thème se veut être une rencontre de l’Art et du Sport. Ils proposent à des sportifs et des artistes de rencontrer le public. Ces rencontres se font autour d’un chevalet, d’un livre, d’un match de rugby ou d’une exposition, le tout caractérisé par l’ambiance typique et inégalable du Sud-Ouest.

Le théâtre des 7 chandelles propose une programmation théâtrale d’une douzaine de spectacles par an. Vous y verrez des compagnies professionnelles et non professionnelles.

Pour la programmation : http://theatreles7chandelles.com/saisons-culturelles/

Madiran : fête du vin (22 kms)

Le petit village de Madiran est réputé pour son vin AOC puissant, le vin est produit sur ce territoire depuis l’époque gallo – romaine comme en témoignent les nombreux vestiges archéologiques.

1300 hectares de vigne, répartie sur 3 départements : Gers, Hautes Pyrénées et Pyrénées Atlantiques. Le vignoble, produit des vins rouges puissants et charpentés, épanouis avec une forte personnalité.

Tous les ans, a lieu dans le petit village de Madiran, la Fête du vin. Pendant 3 jours au mois d’août, le village est en fête entre dégustations et concerts exceptionnels…

Tout le programme sur le site internet de la Mairie

http://commune-madiran.com/fetes-de-madiran-du-13-au-16-aout-2016-programme-complet/

La foulée de Madiran

En 2015 la Foulée du Madiran a proposé un Trail de 23km – 92 traileurs, une course de 15km – 130 coureurs et une marche de 14km – 476 marcheurs. Cette manifestation était inscrite dans octobre rose en partenariat avec la ligue contre le cancer et pour la bonne cause chaque féminine avait revêtu le tee-shirt rose.

Un road trip en Madiranais, vous trouverez sur ce lien un parcours proposé par l’office de tourisme afin de découvrir les domaines uniques de l’appellation Madiranais
http://www.tourisme-adour-madiran.com/gp/Road-Trip-en-Madiran/166/0

En 7 étapes vous pourrez visiter les domaines les plus connus comme le château Montus et Bouscassé ou encore le château de Crouseille, mais aussi des domaines très curieux comme celui de Labranche Laffont qui est la dernière exploitation à posséder des vignes de Tannat ayant survécu au « phylloxera » qui ravagea le vignoble en 1890.

« Jazz in Marciac » : festival de Jazz (25 kms)

Depuis 1978, où quelques mordus de jazz du petit village de Marciac dans le Gers ont décidé de créer leur festival, « Jazz in Marciac » n’a cessé de se développer pour devenir un des plus importants festivals de jazz du monde. Accueillant les musiciens les plus prestigieux, plus de 200 000 spectateurs par an, Marciac (et ses 1300 habitants) devient une gigantesque salle de concert durant 3 semaines (de fin juillet à mi-août).

Marciac est le reste de l’année, un très joli petit village médiéval, agréable à visiter, avec sa place centrale et ses arcades. Avec bien sûr quelques concerts pour nous aider à patienter jusqu’en juillet !

Toutes les infos, c’est par là :

http://www.jazzinmarciac.com/

L’Armagnac

L’Armagnac est une grande et belle région qui s’étale sur 3 départements : le Gers, les Landes et le Lot et Garonne, réputée pour sa gastronomie, ses vins, et surtout ses eaux de vie.

Une vieille légende gasconne raconte même comment serait née l’eau de vie d’Armagnac… Ce serait une larme de Dieu, sa tristesse d’avoir oublié un morceau de la Gascogne lorsqu’il créa le monde. Cette larme serait la première goutte de liqueur d’Armagnac ! Pas étonnant qu’on lui prête ensuite toutes sortes de vertus…

Le vignoble s’étend à l’heure actuelle sur environ 15000 hectares, et plus de 160 000 hectolitres de vin sont distillés chaque année pour produire après vieillissement sous bois de chêne, l’incomparable eau de vie d’Armagnac, distribuée dans plus de 130 pays.

Les sites à visiter autour de l’Armagnac :

Condom (Gers) : musée de l’Armagnac, cathédrale gothique et cloître et plusieurs distilleries, dont la maison Janneau… Un festival de bandas à lieu au début du mois de mai.

D’autres sites pittoresques sont à voir, l’abbaye cistercienne de Flaran à Valence sur BaÏse, le château de Busca-Maniban à Mansencôme, le château fortifié de Larressingle qui date du XIIIe siècle et sa distillerie.

La villa Gallo-Romaine de Séviac avec ses célèbres mosaïques et ses magnifiques thermes romains, un site archéologique exceptionnel à voir et à revoir. Située sur la commune de Montréal du Gers, vous pourrez aussi visiter le musée qui expose toutes les merveilleuses découvertes faites lors des fouilles (objets du quotidien, bijoux, sculptures…)

Eauze : l’Eglise gothique et la maison Jeanne d’Albret

Ce village est une véritable capitale antique et possède plusieurs sites très bien conservés de son occupation aux temps gallo-romains, ainsi qu’un vaste patrimoine Renaissance avec son église et cette villa achetée par la mère du futur Henri IV, qui servait d’étape à la famille durant leurs voyages entre le Béarn et la région de Nérac. Plus d’infos sur le site :

http://www.tourisme-eauze.fr/patrimoine.html

Le château de la cour d’Henri IV à Nérac : ce château du XVe siècle devient une véritable cour royale au temps d’Henri IV et de sa première épouse, la reine Marguerite de Valois. La visite de ce palais vous plongera au cœur de la Renaissance et de la période des guerres de religion, sur les traces du « Bon roi Henri ».

Bassoues

La légende de Saint Fries et le village de Bassoues en Armagnac…

Charles Martel bat les arabes à Poitiers en 732, l’armée vaincue d’Abder Rhaman se replie vers le sud et cherche à gagner les Pyrénées. Dans leur retraite, ils se heurtent à une petite troupe de Francs, commandée par Fries, dans le petit village de Bassoues.

Les Francs sont victorieux, mais leur commandant est tué pendant le combat. Le héros défunt est emporté par son cheval près d’une petite rivière et ses hommes l’inhument sur place.

La légende raconte qu’un paysan, éleveur de vaches en remarque une se détachant régulièrement du troupeau pour aller lécher une pierre près de la rivière. Cette vache est la plus belle de tout le troupeau… Lorsqu’il débroussaille autour de la pierre, il trouve un sarcophage, dans lequel repose intact le corps d’un guerrier en armure… Pas de doute pour cet éleveur, il vient de découvrir le corps du martyre de Bassoues.

Voulant lui offrir un tombeau digne de son histoire, il entreprend de déplacer le corps du défunt guerrier, mais aucun char à bœufs n’est capable de déplacer le corps de Fries, alors, on y atèle la petite vache qui venait lécher la pierre, et elle miraculeusement fait s’ébranler la charrette…

Depuis, Bassoues est le théâtre de miracles et les pèlerins y viennent du monde entier. Les moines y ont fait bâtir un couvent.

Bassoues est aujourd’hui un haut lieu touristique, petite bourgade moyenâgeuse surmontée d’un magnifique donjon du XIVème siècle.

Vic-Fezansac : traversée par une voie romaine, ce village est traditionnellement un lieu de passage et de repos. Idéalement situé sur cette voie romaine, le monastère Notre Dame, aujourd’hui un haut lieu de l’Armagnac accueillait au Moyen Age les pèlerins se rendant à Saint-Jacques de Compostelle.

Vous pourrez aussi visiter les arènes et profiter du festival Tempo Latino qui a lieu fin juillet…

Le site archéologique romain de Montjoie et celui de Roquebrune

Le château de Castelmore à Lupiac (d’Artagnan)

Festival de Country Music de Mirande

Nogaro et ses alentours :

Le circuit automobile et ses courses régulières : coupe de Pâques, championnats auto et moto…

http://www.circuit-nogaro.com/fr/

La collégiale romane du XIIe siècle : passée au fil des siècles de simple chapelle autour de l’an mil à collégiale, l’église a été plongée au cœur des guerres de religion, et a été plusieurs fois détruite et restaurée… Les dernières restaurations du XIXe lui confèrent de prime abord un coté austère, sentiment qui s’évanoui dès que l’on passe son porche. On découvre un vrai fleuron de l’art roman, où s’intègrent parfaitement des vitraux des années 2000 aux motifs végétaux, réalisés par un maître verrier du Lot.

Autre magnifique église romane, l’église de Panjas et ses merveilleuses fresques.

Le Donjon de Termes d’Armagnac : un palais médiéval militaire du XIIIe siècle qui domine les vallons alentours. Toute l’année le site vit au rythme des animations : concerts, théâtre, contes, animations pour les enfants, joutes… De quoi plonger dans l’univers des chevaliers aux temps de Jeanne d’Arc.

http://www.tourdetermes.fr/

Thermes de Barbotan : connu pour les bienfaits de ses boues thermales depuis des siècles, la station thermale de Barbotan-Cazaubon vous accueille pour un moment de soins et de bien-être.

http://www.barbotan-cazaubon.com/etablissement-thermal.html

Les arènes en bois couvertes à Estang : l’architecture de ces arènes est très rare et pittoresque…

Temple de la couse landaise avec les sauteurs et les écarteurs qui rivalisent d’adresse pour éviter les cornes de vachettes, ces arènes en briques et bois, vielles de 120 ans sont classées.

Clocher gothique de Mauvezin : Mauvezin fut la capitale du Fézensaguet, territoire démembré du comté de Fezenzac vers 920, fief de la célèbre Jeanne d’Albret, mère du futur roi de France Henri IV. Théâtre des guerres de religion, elle fut tour à tour aux mains des catholiques, puis des protestants et connut son lot de destruction et de violences. L’église et le couvent furent en partie détruits. Subsiste ce magnifique clocher qui domine le village de toute sa hauteur.

Le clocher de Montégut du Gers : cette église en briques aux clocher bas et aux contreforts renforcés présente un aspect de donjon fortifié.  Montégut est un village perché autour d’un imposant château et serait habité depuis l’époque gallo-romaine

Tour du XIIIe siècle à Hontanx : Hontanx est un petit village dans le bas Armagnac sur le département des Landes, c’est une bastide des XIIe et XIIIe siècles qui abrite le château d’Aon, traditionnelle « Maison forte landaise ».  Le village est à l’origine entièrement fortifié, on y accède par une porte gardée. Ces places fortes étaient utilisées pour conquérir de nouveaux territoires et servaient de postes avancés.

Tarbes : 17kms

Jardin et musée Massey :

Placide Massey, botaniste, directeur des jardins du château de Versailles, élabore ce jardin entre 1825 et 1850
Aujourd’hui, c’est un très beau parc aux arbres bicentenaires, classé « Jardin remarquable »… Savourez la quiétude en déambulant dans les allées de ce jardin en admirant les sculptures, le cloître, la serre et sa collection de plantes grasses, les oiseaux en liberté, les pièces d’eau, les parterres fleuris, les essences rares…
Venez y pique-niquer sous les cèdres et… attention aux écureuils !

Musée des hussards :

Tout au bout du jardin, le musée des hussards, où vous pourrez admirer une grande collection de costumes militaires, de nombreuses œuvres d’art, mais aussi des expositions temporaires.

http://www.musee-massey.com/fr

Autour du Maréchal :

A Tarbes, ville de Ferdinand Foch, vous pourrez visiter sa maison natale… et aller rendre visite à sa célèbre statue, en face du 1er Régiment de Hussards Parachutistes, au bout du cours Gambetta…

http://www.tarbes-tourisme.fr/decouvrir/musees/detail/PCUMID065FS0002W/liste/1/la_maison_natale_du_marechal_foch.html

Musée de la déportation et de la résistance :

http://www.tarbes.fr/gp/Le-musee-de-la-Resistance/108/0

Ville culturelle

Tarbes est connue pour ses nombreux festivals où sont mis à l’honneur l’art, la culture, le sport…

Equestria : festival d’art équestre, 2ème quinzaine de juillet.

Tarbes en Tango : festival de Tango argentin, la chaleur de la fin août, associée à la sensualité du tango, des bars au jardin Massey, toute la ville danse au même rythme…
Vous pourrez sur le site du réseau De Scène en Scène trouver toute la programmation des spectacles vivants du département : http://desceneenscene.fr

Haras

Le Haras National de Tarbes est un lieu remarquable et chargé d’histoire.
Il fut créé en 1806 par Napoléon 1er, et a conservé son architecture XIXè avec les boxes style empire d’époque, très bien conservés.
Vous découvrirez plusieurs races de pur-sang, de poneys, de chevaux de trait…
Sur un site de 9 ha en plein centre ville, le haras est un havre de paix et de campagne consacré aux équidés, et diverses animations y sont proposées tout au long de l’année, démonstrations, spectacles, visites…
L’apothéose est bien sur le célèbre festival Equestria au mois de juillet avec sa fabuleuse nuit des créations, mais aussi plein d’autres spectacles montés.

Tournoi de tennis

Les Petits As : internationaux de tennis junior, les meilleurs joueurs juniors s’affrontent durant la 2ème quinzaine du mois de janvier, parmi eux, les futures stars de demain. Ce tournoi, qui vient de fêter ses 35 ans a vu des vainqueurs célèbres de Martina Ingis à Rafael Nadal…

Lourdes : 32 kms

Les sanctuaires

Haut lieu de pèlerinage pour la religion catholique, Lourdes est à voir aussi pour son attrait touristique et historique. Lourdes s’est construite autour de l’histoire de Bernadette Soubirou, très jeune paysanne illettrée ayant vu apparaître la vierge.
Ses églises superposées posées au bord du gave de Pau. La Basilique de l’Immaculée Conception est construite sur l’ancienne crypte et renferme de magnifiques vitraux, la Basilique Notre-Dame du Rosaire est réputée pour ses 15 chapelles aux superbes mosaïques…
Plus loin, la Basilique Saint Pie X, construite dans les années 50, étonne par sa taille et son architecture moderne en béton armé, et sa position enterrée, sous le niveau du gave…
Sur la colline des Espélugues, vous pourrez admirer un magnifique chemin de croix du début du XXe siècle, avec sa centaine de personnages en bronze en taille réelle et ses 1500 mètres qui serpentent dans les arbres. Un autre chemin de croix, appelé « chemin de croix des malades » plus accessible pour les personnes âgées ou à mobilité réduite a été créé en 2001 et comporte 17 stations sculptées dans le marbre.
D’avril à octobre vous pourrez aussi assister aux grandes célébrations eucharistiques, messes, processions de jour et processions aux flambeaux de nuit…

La Grotte de Masabielle

Lourdes est curieuse aussi pour son tourisme religieux, on y croise toutes les nationalités, pèlerins ou badauds qui déambulent dans une forêt de cierges et de lanternes, aux flammes dansantes et à l’odeur de cire…
Ce chemin nous emmène à la grotte où la jeune Bernadette a vu apparaître la vierge Marie et où coule la source guérisseuse…
À l’extérieur, les magasins de souvenirs et petites échoppes kitches et colorées vous dépayseront…

Le château de Lourdes

Ce château fort médiéval, situé sur les hauteurs de Lourdes, a été construit il y a plus de 1000 ans et conserve tous les attributs défensifs du Moyen âge (pont-levis, herse, murailles fortifiées, donjon meurtrières, échauguettes…) de quoi faire un bond dans le passé guerrier de la région, aux temps des conflits franco-espagnols…
http://www.lourdes-infotourisme.com/

Le funiculaire du Pic du Jer

Le pic du Jer, situé à 1000 mètres d’altitude domine la ville de Lourdes. On y accède par un funiculaire centenaire qui vous emmène en douceur vers le sommet, vous laissant le temps d’admirer le paysage. Une fois arrivé, un petit chemin vous conduit vers un belvédère qui offre une vue panoramique sur le triangle Lourdes, Tarbes, Pau, et au sud vers les montagnes et les sommets…
http://www.picdujer.fr/

Pau : (45 kms)

Pau est la ville natale du Roi Henri IV, c’est une jolie ville avec un passé royal.
Dotée d’une enceinte construite pas Gaston Fébus, Pau devient capitale du Béarn en 1450.
Pau comptera aussi des résidents anglais, à partir de la monarchie de juillet, résidents ayant combattu sur le territoire en 1814.
Le château d’Henri IV se visite, vous y découvrirez de fastueuses pièces, appartements et tapisseries. Le château a été entièrement restauré et redécoré au XIXème par Marguerite d’Angoulême, c’est le monument incontournable à visiter à Pau.

Vos envies d’art et de culture trouveront leur bonheur en visitant le musée des beaux-arts, au cœur du quartier étudiant, grands noms de la peinture et de la sculpture y côtoient des artistes locaux non moins talentueux…

Vous aimerez flâner dans les ruelles pittoresques de la vieille ville, avec ses commerces, antiquaires, petits bars et salons de thé romantiques.

Pour les adeptes de la grand époque Napoléonienne, la maison natale et le musée du Maréchal Bernadotte, devenu Roi de Suède en 1818 et qui se retournera contre la France…

Le grand prix de Pau en Mai
7 plateaux différents, des courses de jour et de nuit, différents types de véhicules, anciens, modernes, courses de monoplaces ou de berlines, c’est le grand prix de Pau.
Un circuit qui serpente dans le centre-ville, du beau spectacle, de l’adrénaline… Il y en a pour tous les goûts des passionnés de vitesses aux esprits sensibles aux vieilles et belles mécaniques…
Plus de renseignements et d’informations sur le site : http://www.grandprixdepau.fr/

Bagnères-de-Bigorre : (45 kms)

Petite ville au pied des montagnes, Bagnères est depuis l’époque romaine une ville d’eau et de villégiature. Jouissant d’une intense vie intellectuelle et artistique, elle est même surnommée à l’époque « l’Athènes des Pyrénées ».
Le tout Paris s’y presse et ce à toutes les époques, ce qui fait que Bagnères a vu passer beaucoup de célébrités… de la mère d’Henri IV, à George Sand, ou encore Alphonse de Lamartine…
Forte de son histoire et de sa tradition, Bagnères-de-Bigorre est encore aujourd’hui, une ville de santé et de culture, réunissant en saison, curistes venus bénéficier du bienfait des eaux thermales et touristes curieux et passionnés de randonnées.
Si l’on parle beaucoup du thermalisme et du thermoludisme, Bagnères n’en est pas moins une ville de tradition pyrénéenne avec ses halles, son marché de pays, beaucoup de producteurs locaux.
Bagnères a gardé aussi sa tradition de ville culturelle et intellectuelle, et abrite beaucoup d’artistes et de créateurs, ainsi que de nombreuse initiatives culturelles, spectacles, concerts…

Elle est aussi le point de départ vers le fameux Pic du midi. Là-haut, à 2872 l’observatoire et son centre de recherches est un site de renommée mondiale, bien connu des férus d’astronomie. Abritant un belvédère exceptionnel, vous découvrirez son musée avec ces quelques 4000 m² d’exposition.
Il est maintenant possible d’y dormir, à l’occasion de certains événements astronomiques, un moment inoubliable (la Nuit des étoiles), le festival Piano Pic…